Skip to main content

eval

Centre de ressources en évaluation

Accueil  Le suivi et l'évaluation  Méthodes  Ressources  Formations   Liens  S'impliquer  Contact   
GAR et cadre Logique
Most Significant Change
Outcome mapping
Etudes d'impact
HQSE
Changement le plus significatif (Most Significant Change) 
Méthode élaborée par Rick Davies

La méthode du "changement le plus significatif", basée sur le recueil de récits personnels, s'inspire de la recherche sociale et est particulièrement utilisée dans le domaine du développement. Utilisée dans une démarche d'apprentissage, cette méthode aide à capturer le changement et à appréhender les effets d'un programme.

 

Cette méthode est qualitative et participative. Sans indicateurs, elle s'articule autour de deux questions clés :

 

 

En tournant le regard vers le mois écoulé, qu’est-ce qui, selon vous, a été le changement le plus significatif dans [domaine particulier de changement]?

 

De tous ces changements significatifs, lequel selon vous a été le plus significatif de tous ?





 


La méthode permet une hiérarchisation et un jugement de valeur sur les changements au cours d'un programme. Elle est transversale à travers les cultures (raconter une histoire) et ne nécessite pas forcément de compétences fines en S&E dans sa mise en oeuvre. 


Le CPS favorise l'analyse : les participants doivent justifier pourquoi ils pensent qu'un changement est plus remarquable qu'un autre. Elle permet de suivre et évaluer des initiatives partant de la base, sans résultats prédéfinis (sans analyse possible des écarts).


Dans quel contexte ?


Le CPS est plus particulièrement approprié dans des programmes complexes aux résultats incertains, notamment :

- axés sur le changement social

- aux valeurs participatives

- peu adaptés aux outils de suivi quantitatifs

- en complément d'autres outils




Le processus s'articule en 10 étapes:


 

1. Sensibilisation, briefing et formation - identification de sites pilotes et de relais d'information


2. Identification des domaines de changement (cette étape peut aussi être réalisée a posteriori)


3. Définir la fréquence de collecte des histoires


4. Collecte des histoires


5. Sélection des histoires les plus significatives


6. Retour d'information au niveau du terrain


7. Vérification des histoires


8. Quantification (donner un ordre de grandeur quantitatif à ces éléments qualitatifs)


9. Analyse secondaire et méta-monitoring (exploitation des données)


10. Révision du modèle (changement des domaines de changement, changement de la fréquence de collecte, etc.)



 

Cette méthode a été développée par l'australien Rick Davies dans les années 90 et s'accompagne d'un guide d'utilisation (2005, Rick Davies et Jess Dart). 



Pour aller plus loin :

- Technique du Changement le Plus Significatif : guide d'utilisation, Rick Davies et Jess Dart, avril 2005

The ‘Most Significant Change’ (MSC) Technique A Guide to Its Use by Rick Davies and Jess Dart, avril 2005


Bibliographie en ligne


A lire également :


Technique du changement le plus significatif, Fiche 9, Natacha Wilbeaux, COTA ASBL, juillet 2007

- Changer les rapports hommes-femmes : qu’avons-nous appris ? Évaluation de l’utilité de la Méthodologie du changement le plus significatif à rendre visibles les changements culturels et à promouvoir l’apprentissage en matière d’égalité entre les sexes,Esther Benning, Jeanette Kloosterman, Rex Fyles, Oxfam Novib, Juillet 2012


La technique du changement le plus significatif Suivi de la responsabilisation pour le droit à la santé  Fonds de Soutien Tiers-Monde - Décembre 2010