Analyse des objectifs

Lors de cette troisième étape, il s’agira d’inverser les problèmes identifiés précédemment en les reformulant par leur contraire. En envisageant des situations souhaitables mais néanmoins réalistes: les objectifs.

Traditionnellement, il faudra commencer par les racines de l’arbre : pour chaque cause la plus profonde, trouver une solution potentielle.

Proverbe africain

L’arbre à solutions est le miroir positif de l’arbre à problèmes.

En fonction de la place qu’elles occupent dans l’arbre, les solutions se transformeront automatiquement en objectifs :

  • les branches représentent l’objectif global
  • le tronc l’objectif spécifique
  • les racines représentent les réalisations et activités

 

 

L’analyse consiste à vérifier la cohérence entre les objectifs : la relation de cause à effet, chaque objectif doit amener à la résolution du problème de niveau supérieur. Cette chaine logique doit être travaillé et retravaillé jusqu’à obtenir un cohérence totale, quitte à écarter des objectifs non-réalistes.

Exemple 1 : microcrédit (suite)

En commençant par les racines, les problèmes de l’arbre précédent (liés à la faible pérennité des entreprises) ont été transformés en autant de solutions potentielles :

  • manque de compétence en gestion > formation en gestion
  • isolement professionnel > mise en réseau des porteurs de projet
  • etc.

 

 

arbre des objectifs EuropeAid
Arbre des objectifs EuropeAid
Exemple 2 : accès à l’éducation
Arbre à objectif Indaba

 

Les étapes de construction du cadre logique : suite
3. Analyse des objectifs