Formulation des questions évaluatives

Nous allons préciser à travers les questions évaluatives les dimensions que nous souhaitons approfondir.

Il s’agit d’orienter les projecteurs sur des questions de fonds, d’éclairer des angles morts, de remettre en cause nos postulats de base.

Dans la mesure où tout est questionnable (dans le sens où n’importe quel élément du projet/programme/politique publique peut être remis en cause – tout comme son fondement même), il va nous falloir hiérarchiser nos interrogations et définir le périmètre de ce qui sera effectivement investigué et traité.

Quelles sont les questions les plus sensibles au moment de la mise en place du SSE ?

Deux enjeux principaux à ce stade :

éclairer des points spécifiques tout en conservant une vision globale
Des questions évaluatives précises et spécifiques peuvent passer à côté d’une problématique centrale.
le degré de latitude, d’autonomie dans la formulation des questions

En lien avec la « figure libre » de la démarche HQSE, vous allez vous autoriser à formuler toute question qui fasse sens ou puisse faire remonter la « voix de ceux qui n’en ont pas ».

Même si ces questions ne sont pas retenues en comité de pilotage ou écartées par les instances de direction (voir la place du SE dans l’organigramme), même si aucune réponse ne sera apportée, il est de la responsabilité de l’équipe SE de les faire émerger.

Les différents jeux de questions évaluatives :