Etape 3 : sélection des méthodes de Suivi Evaluation

Nous proposons ici une palette non-exhaustive d’outils et de méthodes communément utilisés dans une démarche de Suivi Evaluation.

Plusieurs facteurs permettent d’orienter votre sélection :

  1. le degré d’autonomie dans le processus de choix (un cadre est-il pré-existant ou imposé, par exemple par un bailleur de fonds ?)

  2. la thématique ou le domaine d’action : axé sur le changement social, technique (des effets attendus tangibles ou non…)

  3. les moyens disponibles (la ligne budgétaire consacrée au SE)

  4. les données à disposition (les données de départ sont-elles disponibles ?)

  5. le degré de formation et les compétences en Suivi Evaluation des équipes

  6. l’ampleur de l’action, du projet, des programmes et mesures à évaluer

…et bien sûr la teneur des questions évaluatives.

Chaque question pourra bénéficier d’un éclairage propre à travers une combinaison d’outils et de méthodes. Quelques références ci-dessous afin d’envisager votre mix méthodologique (combinaison de méthodes complémentaires).

A ce stade, au regard du nombre de méthodes, vous vous demandez peut-être par quel bout attaquer ?

Il est complexe néanmoins et réducteur de classer ces méthodes en familles bien délimitées puisque celles-ci s’entrecroisent souvent et s’inspirent mutuellement : par exemple l’approche du cadre logique présente dans ses fondements une composante de capitalisation d’expérience. De la même manière, Peter Drucker, inspirateur de la Gestion Axée sur les Résultats présentait l’apprentissage comme fonction disruptive du management par résultat…

C’est pourquoi, quelle que soit la méthode, il est recommandé de partir de la source, du manuel ou guide méthodologique initial, tel que formulé par ses auteurs et non des multiples copier-coller ultérieurs, adaptés au gré des utilisations, quel que soit l’effort honnête de ses vulgarisateurs.

Par ailleurs, l’évaluation est à considérer comme une discipline à part entière et la connaissance de ses fondements (voir ici) permettra d’assurer le questionnement préalable ou l’alignement nécessaire avec ses normes et standards.

Nous pouvons toutefois distinguer différents axes, à partir des pratiques en cours sur les projets et programmes :

  • Les méthodes inspirées du management dans un cadre de recherche de performance (Gestion Axée sur les Résultats, Approche du Cadre Logique)
  • Les méthodes émanant de la recherche, notamment des sciences humaines et sociales (étude monographique, recherche action,…)

  • Les méthodes basées sur des projections : comparaison entre ce qui avait été projeté et ce qui est accompli (GAR, ACL, cartographie des incidences). Ces dernières comportant de fait un volet « redevabilité » (a-t-on accompli ce qui avait été prévu ?)
  • Les méthodes basées sur des inductions (partir d’effets naissants pour en tirer des observations) : Changement le Plus Significatif, récolte des incidences

  • Les méthodes orientées changement (le point de focus n’est pas un produit ou un service mais un changement de comportement ou un ressenti au niveau de la qualité de vie) : CPS, cartographie des incidences, récolte des incidences
  • Les méthodes orientées apprentissage : capitalisation d’expérience, systématisation d’expérience
Méthodes et particularités des méthodes de suivi évaluation
Palette de méthodes (NON EXHAUSTIVES) communément utilisées dans la mise en place d’un Système de Suivi Evaluation. Un écart est à apprécier entre la méthode en tant que telle et son opérationnalisation. A quel point existe-t-il un décalage entre la méthode telle qu’initialement envisagée et sa mise en oeuvre ?
Pour aller plus loin