Formulation des questions évaluatives en fonction de la théorie d’action

Il s’agit ici de confronter notre postulat de base (les changements attendus ou espérés comme fruits de notre action) aux effets naissants (les modifications réellement en cours).

A quel point les hypothèses énoncées dans le modèle logique se sont-elles révélées exactes ?

Chaque entrée du modèle logique pourra être confronté à un autre niveau d’entrée et ainsi transformé en question évaluative.

Par exemple confronter le contenu de la colonne ressources au contenu de la colonne la production : dans l’illustration ci-dessous quelle est l’adéquation entre les moyens financiers et la production de service ? C’est à dire est-ce que les moyens financiers sont suffisants pour la production des services envisagés ?

Ou encore le lien entre une activité et sa cible : quel type de public à bénéficié de l’action ?

Formuler les questions évaluatives à partir du modèle logique : par exemple quelle adéquation entre les ressources affectées et les activités menées ?
Extraire des questions évaluatives à partir du modèle logique

Ces interrogations et  interactions seront facilement matérialisables sur la représentation graphique du modèle logique : par exemple, quel est le lien entre une formation (acquisition des compétences attendues) et un changement de comportement espéré ?

Formulation des questions évaluatives à partir du modèle logique

En fonction des facteurs externes

Des questions évaluatives peuvent encore être élaborées à partir de l’analyse des cases facteurs externes du modèle logique.

A quel point des facteurs externes, anticipés et non anticipés dans la modélisation ont-ils affectés l’action ?

Est-ce que des mécanismes d’ajustement sont en place ? Ont-ils fonctionné ?

 
Pour aller plus loin : mise en pratique
Retour en arrière