Ressources bibliographiques

  • Penser l’évaluation des politiques publiques, Albarello Luc, Aubin David, Fallon Catherine, Van Haeperen Béatrice, De Boeck Supérieur, 2016

Penser l'évaluation des politiques publiquesL’évaluation permet aux parties prenantes – parlementaires, administration, partenaires ou simples citoyens – de se forger un jugement sur l’action des pouvoirs publics dont la complexité tend à rendre la gestion publique de plus en plus opaque. Elle consiste à mesurer les effets propres d’une politique : l’action des pouvoirs publics a-t-elle ou non contribué à atteindre l’objectif fixé, en tout ou partie ? À quel prix ?

 

 

  • Contrôle et évaluation de la gestion publique, enjeux contemporains et comparaisons internationales, Danièle Lamarque, préface de Didier Migaud, Bruylant, 2016

 

Contrôle et évaluation de la gestion publiqueCet ouvrage présente le contrôle – ou plutôt les contrôles – de la gestion publique et l’évaluation de l’action publique tels qu’ils se font, en France et à l’étranger. Il décrit leurs fondements, leurs modalités, leurs finalités, leurs convergences et leurs interactions. Il retrace leurs évolutions, et leur adaptation nécessaire aux enjeux et aux risques de la gestion publique moderne. Il analyse le rôle de ses différents acteurs sous l’angle de leurs pratiques et de leurs résultats, et non pas seulement d’un point de vue institutionnel. Il s’attache enfin à mettre en évidence la logique qui sous-tend ces approches qui, loin d’être antinomiques, ont vocation à être complémentaires, et qui concourent au même objectif de régularité, de transparence et d’efficacité.

 

  • Analyse et pilotage des politiques publiques, Peter Knoepfel, Corinne Larrue, Frédéric Varone, Jean-François Savard, Presse de l’Université du Québec, 2015

Analyse et pilotage des politiques publiques

 Le projet de la modernisation de l’État entraîne de nombreux défis qui demandent une réflexion en profondeur sur la légitimité des actions publiques. Pour pouvoir juger de leur pertinence, de leur efficacité et de leur efficience par rapport à une situation sociale jugée politiquement problématique et inacceptable, un modèle d’analyse des politiques publiques est nécessaire. Il s’agit de distinguer une logique d’action, de discuter de sa cohérence et de considérer sa mise en œuvre. Cet ouvrage présente, après une rapide revue de la littérature, les clés de l’analyse de politiques publiques, fondées sur le jeu des acteurs impliqués, les ressources que ceux-ci parviennent à mobiliser et les contraintes et les possibilités amenées par les règles institutionnelles. 

 

  • Les nouvelles frontières de l’évaluation ; 1989-2009 : vingt ans d’évaluation des politiques publiques en France, et demain ? François Mouterde, Sylvie Trosa, L’Harmattan, décembre 2010

Les nouvelles frontières de l’évaluation

L’année 2009 aura été marquée par un double anniversaire : celui des 20 ans du rapport Viveret L’évaluation des politiques et des actions publiques, rédigé à la demande de Michel Rocard, et celui des 10 ans d’existence de la Société Française de l’Evaluation (SFE), fondée à Marseille en juin 1999 ! La SFE a donc pris l’initiative d’organiser un vaste panorama des pratiques d’évaluation en France, en mettant en évidence leur diversité, leur richesse, leur efficacité… tout en restant modeste sur ce qui reste à faire : rendre les évaluations plus fines encore tout en confortant leur objectivité ; impliquer les citoyens en évitant les seuls lobbies ; être utile au commanditaire mais aussi à la société dans son ensemble. Après la forte impulsion donnée à ces journées par l’allocution d’ouverture du regretté Philippe Seguin, l’ensemble des contributions, interventions et échanges de tribune ou de couloir a clairement fait apparaître l’ampleur et le défi que posent ces « nouvelles frontières » de l’évaluation : diffusion de l’évaluation auprès du grand public, développement du savoir sur l’évaluation, diffusion en profondeur d’une vraie culture de l’évaluation, décloisonnement des disciplines et des méthodes, meilleure utilisation des résultats et ciblage stratégique des évaluations. 

 

  • Economie des politiques publiques – Editeur La Découverte, Collection Repères Economie n°554, 2010

Economie des politiques publiques

Pourquoi l’État intervient-il dans la sphère économique ? Quelles sont les justifications théoriques et les limites pratiques de cette intervention ? Quelle est la manière la plus efficace de financer l’action de l’État ? Autant de questions qui sont abordées de façon directe et moderne par de jeunes économistes, auteurs de ce livre précis et facile à lire. On revisite tous les fondamentaux de l’action publique : qu’est-ce qu’un impôt, quel est le coût économique de la fiscalité ? Comment organiser la production des services publics? Comment mesurer les bénéfices et les coûts des politiques publiques ? Le dernier chapitre de ce petit ouvrage didactique est consacré à l’évaluation des politiques publiques. Ce livre, jamais jargonnant ou académique, réalisé par une équipe de chercheurs en économie sous la direction d’Antoine Bozio et Julien Grenet, s’efforce de répondre à ces questions en mobilisant les outils d’analyse de l’économie publique et en s’appuyant sur les résultats des études empiriques les plus récentes. 

 

  • L’évaluation des politiques publiques – le développement d’une nouvelle culture – collection « profession cadre  service public », coordonné par Patrice Braconnier et Guy Cauquil, préface de Michel Rocard, juin 2010- CNDP/ESEN  

L’évaluation des politiques publiques

Ce nouveau volume s’attache à décrire cette pratique récente d’évaluation des politiques publiques, rendue nécessaire par la réforme de l’État, la décentralisation et les nouveaux principes de gouvernance. Vous y trouverez :
– une réflexion sur le développement de la pratique de l’évaluation des politiques publiques en France 
– une présentation d’études de cas montrant que cette pratique fait partie intégrante de toutes les activités humaines organisées sur la base de projets collectifs ;
– un éclairage sur les fondements, les méthodes, les enjeux, les outils et les parties prenantes de cette démarche ;
– ainsi qu’une réflexion sur la pertinence, l’avenir et les limites de l’évaluation des politiques publiques.

 

  • Les politiques de quantification – Revue Française de Socio-Economie, ouvrage collectif, éditions La découverte, juin 2010

Les politiques de quantification

Les controverses récentes autour de la mesure de « réalités sociales » (le « chômage », la « pauvreté », ou les évaluations controversées du « progrès » et du « bien-être »), et de pratiques ou d’activités (indicateurs de performance des services publics par exemple) sont nombreuses. Si elles ont pu un temps bousculer les catégories établies, elles n’ont pas toujours débouché sur l’engagement de réflexions qui auraient permis de comprendre leurs fondements, et éventuellement de remettre en cause leur légitimité, en renouvelant par exemple les alliances intellectuelles, économiques ou politiques au principe de leur existence.

 

  • Acteurs de la qualité et de l’efficience publiques – Association France Qualité Publique, Guide Pratique – 2010 – La Documentation française

 

Acteurs de la qualité et de l’efficience publiques 

La qualité publique est la capacité d’une société à répondre à un juste coût aux besoins d’intérêt général des citoyens. Cette démarche constitue désormais un des enjeux stratégiques de l’action publique. Pour France Qualité publique, la fonction qualité ou progrès recouvre l’ensemble des acteurs qui contribuent au fonctionnement et à l’amélioration de l’action publique. C’est sur cette fonction d’amélioration que se focalisé l’étude. Le collectif présente, ici, l’analyse de différentes démarches d’amélioration de qualité, résultant d’une enquête réalisée auprès de quelque 230 responsables-qualité, au niveau de l’État, des collectivités territoriales et des organismes publics. Le rôle clé de vingt et un acteurs y est plus particulièrement décrit et analysé : usagers, association d’usagers, élus, directions, agents, instances représentatives du personnel, évaluateurs, auditeurs, contrôleurs de gestion, responsables de la qualité, du développement durable. En fin d’ouvrage, neuf fiches pratiques présentent  » clés-en mains  » les différentes étapes d’une démarche qualité bien conduite.

 

  • L’évaluation des politiques publiques en Europe : culture et futurs – Policy and Programme Evaluation in Europe : Culture and Prospects – Contributions en français et en anglais, Annie Fouquet, Ludovic Méasson, Société Française de l’Evaluation
, L’Harmattan, juin 2009

L’évaluation des politiques publiques en EuropeFaire de la diversité une richesse et un atout pour le développement de l’évaluation des politiques et programmes publics, tel est le parti pris de cet ouvrage, issu d’un colloque organisé par la Société Française de l’Evaluation en partenariat avec la DeGEval, au Parlement européen à Strasbourg en juillet 2008, lors de la Présidence française de l’Union européenne. L’ouvrage qui rassemble 38 communications, dont 24 en français et 14 en anglais, fait le point sur les dernières innovations institutionnelles ou de méthodes en matière d’évaluation en Europe. Textes réunis sous la direction d’Anne Fouquet, Ludovic Méasson, Jean-Claude Barbier, Josette Barruet, Maurice Baslé et Jacques Toulemonde.

 

Approches et pratiques en évaluation de programmes, Valery Ridde, Christian Degenais, PU de Montréal, Juin 2009

Approches et pratiques en évaluation de programmes

Conçu avant tout pour répondre à la demande croissante de praticiens qualifiés pour la conduite d’évaluations, ce manuel s’adresse aux étudiants et aux enseignants, mais aussi aux évaluateurs professionnels et à ceux qui ont recours à leurs services. Les auteurs exposent d’abord les principales approches d’une expertise qui doit faire appel à une grande variété de concepts et d’outils pour répondre efficacement aux questions de ses commanditaires. Six études de cas détaillées viennent ensuite montrer comment ces concepts sont appliqués concrètement. Les étapes de réalisation d’une évaluation seront en effet fort différentes selon qu’il s’agira, par exemple, d’évaluer des dispositifs dans le domaine de la coopération internationale, de la santé publique, de l’éducation ou de la formation professionnelle. L’évaluateur doit savoir s’adapter au contexte, identifier les besoins exacts des demandeurs et choisir avec eux leur niveau d’implication optimal dans le processus.

 

  • L’évaluation des politiques publiques – Bernard Perret – Nouvelle édition – Paris, La Découverte, 2008

L’évaluation des politiques publiques – Bernard Perret

L’évaluation des politiques publiques est au coeur des réflexions sur la réforme de l’État. Mieux gérer l’argent public et rendre des comptes aux citoyens sont des impératifs indiscutables dans une société émancipée où la légitimité des décisions ne va jamais de soi. L’évaluation n’a pas pour seul objectif de mesurer les coûts et les effets des politiques, elle vise aussi à en éclairer les enjeux et les mécanismes afin de permettre à tous, de l’élu au simple citoyen, d’en devenir les acteurs informés et responsables.

Ce livre propose une histoire comparée des pratiques d’évaluation en insistant sur le contraste entre les contextes français et anglo-saxon. Il analyse les enjeux et usages de l’évaluation. Il en présente les méthodes sous le double aspect de la conduite de projet et des techniques d’analyse et de mesure.

L’évaluation est une activité de connaissance inscrite dans une démarche institutionnelle. Appréhender un tel objet suppose de combiner l’analyse politico-institutionnelle et la réflexion méthodologique, voire épistémologique.

 

  • Manuel de l’évaluation des politiques publiques – Dominique Vollet,  Farid Hadjab – Versailles, Editions Quae, 2008.

 

Manuel de l’évaluation des politiques publiques

 

Ce manuel s’adresse à toute personne néophyte en matière d’évaluation de politiques publiques, élus, fonctionnaires en activité dans les collectivités territoriales ou les services déconcentrés et centraux de l’Etat, étudiant, etc. Il s’appuie sur de nombreux exemples, une présentation simple mais rigoureuse des principales notions ou questions posées par la pratique de l’évaluation et des exercices pour faciliter leur acquisition. Ces informations sont présentées dans un schéma de synthèse. 

 

  • Économie, conseil et gestion publique : suivi et évaluation des politiques publiques et des programmes, Maurice Baslé. – Paris : Economica, 2008

Économie, conseil et gestion publique : suivi et évaluation des politiques publiques et des programmes, Maurice Baslé.

Les approches de la conception, du suivi et de l’évaluation des politiques publiques et des programmes qui sont présentées dans l’ouvrage sont aujourd’hui validées au niveau européen et international (Commission européenne, Banque mondiale par exemple). L’ouvrage propose d’entrer dans les questions cruciales concernant le niveau, la qualité et l’utilité des politiques publiques. Il souhaite engager chaque lecteur dans la culture du compte rendu (« reporting »), du suivi de gestion (« monitoring ») et de l’évaluation publique des services rendus par les programmes publics : il dit comment on doit faire, avec quels outils, quelles méthodes et il ajoute qu’on peut mieux faire pour « émanciper » les conduites d’évaluation des faiblesses organisationnelles, institutionnelles et techniques du passé.

L’ouvrage est un ouvrage à thèse, celle de l’émancipation des pratiques évaluatives dans les démocraties, il se veut aussi très pragmatique. Ce faisant, l’ouvrage s’adresse, quel que soit leur niveau, leur expérience et quelle que soit la discipline de leur formation initiale, à tous les élus, ingénieurs, hauts fonctionnaires, techniciens, administratifs, conseillers, consultants, académiques et citoyens qui veulent créer, accompagner ou conduire le « nouveau management politique et public ».

  • Evaluations de l’action des pouvoirs publics, du projet au bilan, Eric Monnier, Edition Economica, 1987 (2ème édition revue et augmentée, 1992)

Evaluations de l’action des pouvoirs publics, du projet au bilan, Eric Monnier

Les pouvoirs publics multiplient les initiatives dans le domaine de l’évaluation. Les échelons européens, nationaux et locaux se mobilisent pour développer cette pratique nouvelle. L’évaluation doit permettre d’apprécier les effets bénéfiques ou néfastes d’une action publique et informer les « décideurs » de la pertinence de leurs choix. Elle est au coeur du débat démocratique. L’enjeu est donc important, il mérite une réflexion approfondie.

Différentes méthodes sont utilisées pour juger le bien-fondé, l’efficacité et l’efficience des interventions dans les domaines les plus divers tels que les politiques sociales, de recherche, d’enseignement ou encore celui de la santé. L’auteur propose, sur la base d’une analyse approfondie des expériences connues, une démarche originale d’évaluation :  » l’évaluation pluraliste ». A ce titre, cet ouvrage est devenu depuis sa dernière édition, un des textes de référence en France, en particulier dans les rapports officiels (voir rapport Viveret, 1989).

eval

Bases de données en évaluation de politiques publiques