Tableau de bord prospectif

L’enjeu lors de la sélection de critères est tout d’abord de réussir à obtenir une vision d’ensemble avant d’aller creuser des problématiques spécifiques.

Inspiré du « Balanced Storecard » de Robert Kaplan et adapté aux actions d’intérêt général, le tableau de bord ci-dessous propose d’approfondir et de conserver simultanément 4 champs de vision.

A chaque champ de vision correspond des critères spécifiques :

  • FOCUS CONTEXTUEL (compréhension des dynamiques en cours) :
    • pertinence
    • intensité
  • FOCUS USAGERS (focus sur les usagers/compréhension des bénéficiaires) :
    • acceptation
    • appropriation
    • effets à court, moyen et long terme
  • FOCUS PARTENAIRES ET PARTIES PRENANTES (compréhension des interactions entre acteurs et relations de partenariat) :
    • cohérence externe
  • FOCUS INTERNE (vision introspective en terme de) :
    • savoir faire
    • mandat
    • légitimité
    • processus de prises de décision
    • transparence
    • gestion des savoirs et des apprentissages
    • efficacité et efficience des processus
Le tableau de bord utilisé par EVAL contient 4 focales systématiques : contexte, usagers, partenaires, cohérence interne.

 

Dans la démarche HQSE, un équilibre doit être trouvé dans le poids de l’analyse apporté entre les différents critères. De la même manière, l’analyse des différentes composantes du tableau de bord prospectif devra s’équilibrer. L’analyse du contexte correspond au critère de pertinence. Le regard des usagers interrogera la pertinence mais également l’impact et la pérennité. L’analyse des parties prenantes pourra éclairer la cohérence externe. Enfin  la composante interne apportera une  introspection sur la cohérence interne et plus prosaïquement  l’efficacité et efficience des processus.

Cette recherche d’équilibre entre les composantes du tableau de bord prospectif se répercutera au moment de formuler les questions évaluatives : s’assurer que chaque vision, chaque regard, chacune des 4 facettes du tableau soit non seulement prise en compte mais  également transcrite noir sur blanc à travers la formulation de questions. Celles-ci serviront de points de mire au SSE, abordées et spécifiés à chaque séminaire HQSE.

Bien sûr, les critères transversaux demeurent et vont venir se greffer sur le tableau de bord existant.

Egalement une analyse des enjeux environnementaux et processus de discrimination dans l’accès au programme.

Une composante environnementale, plus globale, qui intègre les 4 champs de vision présentés préalablement  : par exemple un focus en terme de bilan carbone, consommation énergétique, contribution au réchauffement climatique, impact sur la faune et la flore…

Egalement un champ d’analyse en terme de discrimination. Que cela soit en terme d’âge, de genre, de langue, d’ethnie, d’origine sociale, de lieu de résidence, de religion, de handicap, d’engagement politique ou civique  : existe-t-il des facteurs de discrimination, que cela soit au niveau du fonctionnement interne de la structure, de l’accès au service, entre parties prenantes ou influant sur les dynamiques en cours ?

 

Pour aller plus loin

Concept of the Corporation, Peter Drucker’s, 1946
– Le tableau de bord prospectif, Robert S. Kaplan, David P. Norton, 2001
– Dix ans de débats autour du Balanced Scorecard, D.Choffel, 2005