Concevoir un SSE

Un système de suivi et évaluation est forcément conçu sur mesure. Il n’existe pas de modèle type. Il est le résultat de décisions stratégiques, arbitrages et compromis. Comme souvent en évaluation, l’exercice de conception du système est aussi riche en apprentissage que le résultat fini et l’usage qui sera fait du système établi.

Un système sur mesure
Quelles sont les fonctions d’un système de suivi et évaluation ?

Le système a trois fonctions principales :

  • une boussole pour le projet, le programme, ou la structure : un instrument d’orientation afin de connaître notre direction
  • un gouvernail : un dispositif de manoeuvre permettant de ré-orienter l’action
  • une courroie de transmission : une dynamique permettant à chaque acteur d’ interagir sur le sens de l’action
Les fonctions d’un système de suivi et évaluation
Quel différence entre un système et un dispositif de suivi et évaluation ?

Dans le vocabulaire quotidien des projets et organisations, la nuance est très fine et les deux sont interchangeables : le SSE décrivant au même titre qu’un dispositif l’ensemble des pratiques et des outils de suivi et évaluation au sein d’un projet, programme ou institution.

En réalité, elle est fondamentale en ce qui concerne la compréhension de ce qu’est l’évaluation :

  • un système comporte des interactions, des causalités non linéaires
  • un système est global et le tout est plus que la somme des parties (contrairement à un dispositif compris comme une simple trousse à outils)
  • le système intègre une notion de complexité à différents niveaux :
    • l’incertitude de l’environnement (contrairement à un dispositif pouvant prétendre être sans faille)
    • impossibilité d’identifier et de maitriser tous les éléments et relations en jeu

Un système se définit dans une approche globale, holistique, de l’institution et son environnement mais aussi de l’usager.

L’approche est ainsi plus modeste et considère la part d’aléatoire à tout projet porté par des homo sapiens.

La démarche HQSE permet de respecter différentes étapes  et impératifs dans la mise en place d’un SSE tout en tenant compte des limites et résistance à un SE mal compris ou mal configuré.