Guides et exemples de cadres logiques

Exemples de cadres logiques

Télécharger ci-dessous les modèles vierges utilisés par EVAL :

  • ici en français, format Excel
  • ici en anglais, format Word
Quelques exemples de cadres logiques par secteur

Ce qui constituait le principal avantage du cadre logique (structurer une logique d’intervention afin de permettre, entre autre, de voir plus loin que le bout de son nez) est devenu une faiblesse récurrente. L’accent est mis sur des outcomes (des résultats ou des effets relativement lointains) tout en laissant les principales parties prenantes relativement aveugles sur la phase de démarrage. Pourtant, c’est sur la qualité du terreau mis en place lors des étapes initiales que se développeront d’éventuels effets ultérieurs. Ainsi une bonne pratique consiste à intégrer dans le cadre logique (puis suivre comme le lait sur le feu) les jalons basiques et initiaux de la phase de démarrage (voir dernier exemple ci-dessus – ligne 10 : toutes les conditions sont réunies pour le démarrage du projet).

Proposer un exemple de cadre logique.


Guides et templates par institution

Asian Development Bank
UNEP (Programme des Nations Unies pour l’Environnement)
UNIDO (United Nations Industrial Development Organization)

Pour aller plus loin

  1. L’analyse des parties prenantes
  2. L’analyse des problèmes
  3. L’analyse des objectifs
  4. L’analyse des stratégiesLes limites du cadre logique